Artistes
invités

fermer la page

Cédrick Isham
Photographie, identité et résilience

Bibliothèque Paul Mado de Baie-Mahault
Baie-Mahault
21 août→28 septembre
  • 28.08
    Bibliothèque multimédia Paul Mado de Baie-Mahault
  • 29.08
    Bibliothèque multimédia Paul Mado de Baie-Mahault
Toutes les dates
Cédrick Isham, artiste photographe, se propose d’animer une rencontre et un atelier accessible au public le plus large possible. Il présente son travail photo sous forme numérique qui s’intéresse à l’identité, la résilience, la dignité, le rapport à la mer…

La présentation est suivie d’un échange avec le public avant de proposer un atelier d’écriture autour d’une de ces thématiques afin de chercher le rapport de chacun avec un de ces thèmes (écrire sur le ressenti, sur l’intime sur son regard et le regard porté sur soi-même).

La restitution est l’occasion de verbaliser et d’apprendre à prendre la parole en public.

Légende photo : La poursuite d’une quête, Cédrick Isham, 2018

Cédrick Isham est photographe. En 2009, il fait l’acquisition de son premier boîtier, apprend de façon autodidacte et demande ses premiers conseils à deux photographes dont il apprécie le travail : Charles Chulem et Daniel Goudrouffe. Son travail photographique prend un véritable tournant en 2013, par le biais d’un projet lancé sur les réseaux sociaux et intitulé : « La Guadeloupe, mon visage ». Il y fait le choix d’approcher les sujets par le biais de portraits serrés qui sont pour lui une façon de vaincre le rejet de soi, de sa propre image et de la peur du regard de l’autre. Cette même année, il réalise un documentaire, intitulé « Ombres », dans lequel il met en exergue la réalité des toxicomanes qui sont sans domicile fixe.

Par la suite, il participe à plusieurs expositions, développe sa vision et son écriture photographique, en quête des harmonies éphémères que « l’instant » met en scène. « Je crois que les gens sont reliés entre eux par des flux énergétiques invisibles et j’aime à croire qu’avec la photographie, on peut les apercevoir. C’est pour cela que je cherche à composer mes images de façon à créer du lien entre les gens ».

Depuis 2018, ses voyages au Cameroun et en Haïti l’ont amené à s’interroger sur la problématique de la résilience. En parallèle, il a entamé depuis 2019, un travail sur l’identité guadeloupéenne. 

Quelques dates-clés dans son parcours :

  • En 2017, il est mandaté par l’AFP afin de couvrir le passage de l’ouragan Maria en Guadeloupe et en Dominique, ses photos paraissent dans le New-York Times, Le Monde, Le Figaro, etc. 
  • En juillet 2018, exposition collective « Désir Cannibale », à la Fondation Clément.
  • En février-mars 2019, il expose à la galerie Provost-Hacker, à Lille, sa série « La poursuite d’une quête ». 
  • En mars 2019, il participe à la 2e édition du « Tout Monde Festival » à Miami.
  • En juin 2019, première exposition solo « 100 Instinct(s) » à la galerie L’art S’en Mêle.
  • Du 29 novembre au 4 décembre 2019, il participe à la biennale de photographie de Bamako, au Mali.
Crédit photo : Florine Dufour

Cédrick  Isham