Artistes
invités

fermer la page

Céline Duval, Blandine Barthélemy, Serge Elleinstein
5 poses à Poses

Maison Flottante du CNEAI
Poses
19 août→01 septembre
  • 20.08
    Maison Flottante du CNEAI amarrée à Poses, 14h-18h
  • 30.08
    Maison Flottante du CNEAI amarrée à Poses, 14h-18h
  • 31.08
    Maison Flottante du CNEAI amarrée à Poses, 14h-18h
  • 01.09
    Maison Flottante du CNEAI amarrée à Poses, 14h-18h
Toutes les dates
Cinq poses, ce sont cinq moments, cinq journées publiques, sur et autour de la Maison flottante du CNEAI amarrée à Poses en Normandie. La Maison flottante est un bateau conçu par les designers Erwan et Ronan Bouroullec. Elle est à la fois résidence d’artistes et bibliothèque de livres et d’éditions d’artistes.

Céline Duval, Blandine Barthélemy et Serge Elleinstein, artiste et auteur.e.s, rencontreront le public autour de la question du voyage, de l’image et du voyage de l’image.

Ces rencontres s’articuleront à partir d’un concept « low tech », sans flux, sans énergie, autour de diaporamas, de workshops constitués de dialogues d’images, de récits à construire en images, de désirs de voyages, inspirés par le tour du monde de Blandine Barthélemy.

Les artistes veulent saisir l’occasion pour relever les questions posées par un monde à l’arrêt et y répondre loin des flux continus d’images et de datas.

Redécouvrir qu’on a besoin de peu pour avoir beaucoup.

Comprendre que s’arrêter est une chance et non une contrainte.

Convenir que la société de la vitesse est une société du désengagement.

Grâce au soutien du Secours populaire et des municipalités voisines, ceux qui ne «  peuvent » partir en vacances seront les premiers accueillis (jeunes et familles).

Céline Duval, auteure. De 1998 à 2018, à partir des images qu’elle sélectionne, documentation céline duval (doc-cd.net) met en place un univers iconographique. Entre autres choses, il y est question de temps suspendu, d’érotisme, de pesanteur et de moments de grâce. En fait, de nos corps sous l’emprise de leur propre photographie. Après vingt années de créations éditoriales, l’auteure se déleste de son fonds d’images, pour passer au jardin. De l’enregistrement du passé aux métamorphoses du vivant, de la photographie à la photosynthèse, il n’y a qu’un pas. En 2020, avec Blandine Barthélemy, elles créent l’association LE VAL DES POSSIBLES,  pour pousser plus loin un art de l’existence qui s’inscrit sciemment dans une écologie globale du vivant et réinventer le partage substantiel des cultures.

Blandine Barthélemy, auteure et pédicycliste. Entre 2015 et 2020, Blandine Barthélemy parcourt le monde en pédicycle (trottinette sportive) :  60 000 km d’itinérance solitaire et des années de pérégrination sauvage comme manière empirique d’enquêter sur «  la vie bonne ». C’est au cours d’une odyssée physique et humaniste mêlant déconditionnement du mode de vie sédentaire moderne, ascétisme vagabond et récits d’aventure que se livrent l’essentiel des leçons sur la liberté. Le retour en Normandie pour faire racine, la maturation des enseignements de l’aventure en vue de l’écriture et du partage de son expérience, l’apprentissage d’une nouvelle sédendarité tendant à la suffisance alimentaire grâce au jardin au permaculture et au geste simple, sont la continuation de sa quête éthique. En juillet 2020, elle crée l’association LE VAL DES POSSIBLES avec Céline Duval.

Serge Elleinstein est cinéaste, scénariste et auteur. Il écrit indifféremment des histoires documentaires et de fiction.

Céline Duval, Blandine Barthélemy, Serge Elleinstein
Céline Duval, Blandine Barthélemy, Serge Elleinstein