Artistes
invités

fermer la page

Clarissa Baumann, Lisanne Goodhue, Daniel Lhümannn
Visite “en danseur” de Mémoires de master

Centre chorégraphique national de Montpellier
Montpellier
19 septembre→03 octobre
  • 29.09
    Médiathèque Le Grand Narbonne
  • 02.10
    Médiathèque Grain d’aile, la Bastide, Carcassonne
  • 03.10
    Médiathèque André Malraux, Béziers
Toutes les dates
Trois étudiants sortants du master exerce « études chorégraphiques » d’ICI—Centre chorégraphique national de Montpellier, proposent une visite « en danseur » des matériaux constitutifs de leur écrit, objet du mémoire de fin d’études. Celui-ci, conçu comme un écrit d’artiste, est composé de textes, de dessins, de cartographies, d’images, qui à l’occasion de ces Rencontres Fortuites, sont déployés dans l’espace d’une bibliothèque.

Ils présenteront en binôme (Clarissa- Lisanne, Lisanne-Daniel, Daniel-Clarissa) soit 2 projets dans chacune des 3 médiathèques.

La visite « en danseur » invite alors le spectateur, par le geste et par l’oralité, à parcourir cette documentation de telle façon que puisse se partager sensiblement et sur une autre scène – celle de la bibliothèque - le travail de la danse.

Initié en 2011 en partenariat avec l’université Paul-Valéry de Montpellier, le master exerce est depuis 2013 l’unique formation de niveau master en France accompagnant des artistes - chorégraphes, performers - auteurs de leur projet et recherche en danse.

Réunis par le master Exerce « Études chorégraphiques » d’ICI–Centre chorégraphique national de Montpellier, ils proposent pour les Rencontres fortuites une visite « en danseur » des matériaux constitutifs de leur mémoire de fin d’études.

Lisanne Goodhue, formée en danse et en art visuel à Montréal (Canada), cumule depuis 2010 une expérience professionnelle en tant que danseuse, chorégraphe et enseignante en Europe, au Canada et en Asie. Sa recherche chorégraphique circule entre le champ des arts visuels et de la danse, et s’intéresse aux variations et écarts entre les processus de création et contextes de performance entre les deux médiums. Elle est basée en France.

Daniel Lhümann, né au Brésil en 1987, navigue entre la danse, l’écriture et la traduction littéraire, et vit actuellement en France. Diplômé en Lettres, il pratique la danse de façon autonome avant d’intégrer la première édition du PACAP de Forum Dança (Lisbonne), puis la promotion 2018-2020 du master exerce à Montpellier. Sa recherche porte sur la chorégraphie en espace public, l’improvisation, l’économie d’éléments et les interactions possibles entre la parole et le mouvement, ayant comme contexte majeur des syndromes qualifiés par des noms de villes.

Clarissa Baumann, passée par l’École de Dessin Industriel de Rio de Janeiro et les Beaux-Arts de Paris et acutellement en master exerce (2018-2020) d’ICI—Centre Chorégraphique National de Montpellier, traverse de multiples disciplines (chorégraphie, son, poésie, langage) en créant des dialogues entre le corps, l’architecture et la mémoire. Sa recherche enquête les fissures poétiques, phonétiques, fictives et culturelles immiscées dans les gestes presque invisibles du quotidien.