Artistes
invités

fermer la page

Jean-Philippe Renoult
Cargo Cult

Médiathèque de Ham, 11h
Ham
29 août→26 septembre
  • 03.09
    Bibliothèque de Dunkerque Centre (B!B), 18h30
  • 04.09
    Maison de pays de l’Ardrésis d’Ardres, 19h
  • 25.09
    Fère en Tardenois, 18h30
  • 26.09
    Château-Thierry, 14h
Toutes les dates
Un album, une écoute, une longue explication…

Cargo Cult a débuté en cours magistral dispensé par l’artiste sonore, enseignant et producteur radio Jean-Philippe Renoult aux étudiants de la faculté des Arts d’Amiens. En raison du confinement 2020, la conférence s’est transformée en émission de radio pour le programme Antivirus de ∏node, diffusé sur internet ainsi qu’en radio DAB+ à Paris et à Mulhouse. Au-delà du public estudiantin et du cadre universitaire.

Chaque semaine, pendant une heure ou deux, un disque culte y est analysé, passé au crible avec distance, érudition et humour. Cargo Cult, née du confinement du printemps 2020, est une intention qui survit et se déploie au-delà. À l’invitation de l’artiste et curateur Pierre Giner, une série de conférences et séances d’écoutes Cargo Cult est programmée dans le cadre des Rencontres fortuites 2020 dans la région Hauts de France. Un territoire choisi par Jean-Philippe Renoult pour cette nouvelle session de Cargo Cult.

Quelques albums passés sur les platines de Cargo Cult :


✦ Fear Of A Black Planet (1990) Public Enemy

✦ L’histoire de Melody Nelson (1971) Serge Gainsbourg

✦ Eskimo (1979) The Residents

✦ Chill Out (1990) The KLF

✦ Queen of Siam (1980) Lydia Lunch

✦ I Hear a New World (1960) Joe Meek

✦ Metal Machine Music (1975) Lou Reed

✦ 1999 (1982) Prince

✦ Turiya Sings (1982) Alice Coltrane

✦ DOA (1978) Throbbing Gristle

Né en 1967, cet artiste sonore et homme de radio s’engage dès les années 1980 dans les écritures sonores héritées des techniques de montage et de collage. Il élabore des jeux de narrations et de détournements de bruits, boucles et musiques pré-enregistrées qu’il recontextualise avec des dispositifs d’écoutes et de transmissions sonores en espace libre ou installés in-situ. Jean-Philippe Renoult est un partisan actif des enregistrements de terrain. À partir d’un instrumentarium polymorphe comprenant des instruments ethniques couplés à un ensemble microphones et traversés d’ondes radios, il crée des situations de dialogue avec le paysage sonore et redéfinit les modalités d’actions artistiques dans la sphère publique.

Il prospecte les croisements possibles entre sound art et street art au travers du projet continu Tag Audio Loops qui exploite les territoires de plusieurs géographies et villes européennes depuis 2011. Une réalisation lauréate des Marl Media Art Awards en Allemagne en 2014. Ses travaux électroacoustique incluent Pourtant Tout Simple, une création au GRM (Groupe de Recherches Musicales) de 2005. Il explore depuis 2016 les narrations et méthodes de compositions rendues possibles par les avancées binaurales dans la série Makesound sur le média
Makery. Avec DinahBird, il produit la série Antenna Gods qui conjugue enquêtes, réalisations et conférences autour de la question de l’usage des algorithmes et des ondes radio dans la Finance Haute Fréquence.

Il est co-auteur de Global Techno : voyages initiatiques au cœur des musiques électroniques, prix de littérature musicale de l’Académie Charles Cros en 1999. Il a été rédacteur en chef de CODa Magazine, mensuel historique des cultures et musiques électroniques de 1994 à 1999, écrit dans Art Press, Mouvement, MCD (Musiques et Cultures Digitales), Poptronics. Il produit entre 1999 et 2005 sur France Culture des émissions référantes aux croisements entre musiques populaires et musiques savantes, initie l’atelier de création sonore, En Echos/SonoTech, ainsi que les débats hebdomadaires Net Plus Ultra. Animateur des rencontres publiques Cinéma de Demain au centre Pompidou à partir de 2001, il y propose en 2005 le cycle de conférences Voir et Entendre qui sonde les rapports entre le son et l’image dans le cinéma et les art contemporains. Il est aussi programmateur de La Nuit Electro de la Cité de la Musique en 2003.

Jean-Philippe Renoult travaille aussi en duo avec sa partenaire, DinahBird, avec qui il conçoit des bandes originales de films, des installations et des dispositifs de radio transmissions.

Jean-Philippe Renoult